Aussois tu vas en coupe du monde, sois-tu arrêtes de rouler aussi vite :).

Coupe RAA #3 Aussois.

Magnifique station de Savoie à deux pas de l’ Italie, Aussois accueillait la 3ème manche de la Coupe Rhône-Alpes Auvergne. Et comme chaque année, Aussois nous a régalé d’une organisation sans faille : des bénévoles à la pelle, aucun retard au départ, des forfaits pour les accompagnateurs, enfin une station qui a tout compris!

Coté piste, pas de grosses évolutions par rapport aux années précédentes. Le départ se fait à proximité du barrage à 1900m, avec quelques virages bien poussiéreux et glissant à souhait pour se mettre dans le rythme. Vient ensuite une enfilade serrée entre les arbres full speed, une passerelle une bonne ligne droite qui a vue la star des jeunes, Gael Pecoul faire une sieste express dans l’herbe d’ Aussois, un petit road qui lance sur une table et une arrivée dans le pré full gaz et surtout full pedal!

Dimanche matin, on se lève sous le brouillard et une relative fraicheur. Warm-up à 9h30,  on attaque molo sauf pour le premier minime qui après avoir avalé trop vite ses miels pops, oublie un virage dans le pré, et se satellise de la plus belle des manières à base d’ OTB des grands jours à 50 à l’heure.

La première manche démarre, Remy Casanova est le premier à claquer un temps de référence en 4m08. C’est avec une large  sympathie que le cortège de commissaire décide de ne pas le disqualifier, puisqu’après analyse aux rayons X,  on  ne  retrouva  aucune trace d’ Aaron Gwin sur son vélo …  Après une bonne heure d’attente, arrive la star du dance floor Nikos Alliagas Constantinos  qui relègue à 2 secondes Remy. Quelques minutes plus tard, les caméras de RedBullTV sont allumées pour le pilote WC qui s’est perdu en Savoie la fusée Chatanay qui avec une roulade claque 4 secondes au deuxième scartch, autant dire que la messe est dite!

Premiers à partir les minimes, qui profitent de vacances bien méritées après une longue année à apprendre les additions et les multiplications, catégorie où la bataille fait rage entre Léo Guichard et Florent Dalvet, et c’est le petit blond qui l’emporte!

Viennent ensuite les filles, réduites à 5 après l’abandon des 2 laurynes pour coeur fragile, euh pardon, pour des bobos aux jambes :). Alyzée Arthus no brakes, l’emporte devant Flora Lesoin.

Et pour finir Val Chatanay vient coller 13 secondes au deuxième scratch,  je pense qu’on ne parle plus de prendre une valise, mais de prendre une soute d’avion tellement l’écart est important. Félicitations  à tous les pilotes et à l’organisation sans faille, RDV à  Pra-Loup le weekend prochain.

Les photos  c’est PAR ICI, les résultats c’est PAR LA

JB Jeanning 3ème Master, qui s’est fait une belle chaleur avant la deuxième manche en crevant sur la liaison
Du style pour Eymeric 29 pouces sur la table
Fils Routin large vainqueur en Master 2, qui a encore mis une belle bande de pré-pubère derrière lui
Pierrot Dalvet 8ème Master 2, mais top 3 sur l’apéro et la convivialité
« Alors tu vois si tu veux faire de la descente, suis moi, je vais te montrer la traj secrète juste derrière le bosquet »