Coupe Auvergne Rhône-Alpes VTT

Coupe de France #2 Les menuires

Fier comme un benoit armé de son précieux pass sanitaire, nous allons retirer les plaques individuellement ce vendredi matin, impatient d’aller voir cette piste des Menuires. La piste n’a pas changé, exceptée une petite modif bienvenue au départ où l’on évite le hip qui chaque année coffrait un pilote. A la fin de la reco on s’interroge, « devait-on monter avec nos balais & rateaux » comme le mentionnent les chevaliers du fiel? La piste est déjà trouée dans tous les sens et il y’a plus de cailloux que sur une plage bretonne ….

M’enfin on enchaine les runs entre deux pauses pour admirer le départ des féminines en cross country, oui monsieur on est très attentif à cette discipline majeure pour le vtt! La piste glisse de plus en plus mais globalement tout le monde y trouve son bonheur. On a le droit à de beaux jetés de viande sur le dernier jump dans le pré après le road, un long gap de presque 15m où il faut arriver placard comme chez ikea.


LA RACE


Dimanche c’est la coupe de france de cerf-volant! Il y’a un vent à plus de 60 km/h qui souffle en rafale sur les sauts du haut, les commissaires nous proposent alors pour nous rassurer de mettre « une rubalise pour nous indiquer le sens du vent … » Ca pourrait faire rire, mais c’est malheureusement véridique … Faudrait peut-être qu’on leur explique qu’à AMBLANCE y’a un U!

Heureusement le vent se calme légèrement pour les finales où on assiste à un festival de re-run à tel point qu’Eric Davaine s’interroge même sur la traduction du terme! Ca démarre par un embouteillage sur l’A7 au niveau de l’échangeur du road gap de fin, où l’instagrameuse Yaeli oublie son clignotant en s’insérant sur l’autoroute et coupe la route à Emi pour un beau carton! Ensuite c’est Val Chatanay pourtant plus chaud qu’un lopez devant un stand de tir après sa crevaison de la veille, qui perce son pneu avant à la réception du road et se met une cartouche du seigneur! Le garçon est solide, mais il est quand même bien sonné! Nouveau re-run!

Chez les filles, Mariana claque un temps canon et retrouve quelques sensations après un passage à vide que l’on espère momentané sur les coupes du monde. Elle passe 3 secondes devant Agnès à l’intermédiaire et l’on se dit qu’elle va gagner sa première coupe de france de l’année. Mais Agnès surmotivée par la démonstration des tronçonneuses bicylindre va reprendre ces secondes et s’imposer de 4 dixièmes, après 3m48 de course!

Chez les hommes, Rogger réalise un superbe temps en 3m17 sans toutefois battre le temps d’antoine pierron de la veille. Mat Grandjean claque lui aussi un temps de l’espace, preuve que la pizza aux oeufs de Maribor lui a donné ce surplus de protéines pour finir une saison! Finalement Antoine Pierron améliore d’une petite seconde son temps de la veille et s’impose.

On retrouve tout ce petit monde mi-septembre aux orres. Malheureusement depuis que Laura Peythieu est ambassadrice de la station, le budget en a pris un coup, et ça sera une coupe de france sur 2 jours et non 3 qui nous attend.



Antoine Pierron « facile » vainqueur de cette coupe de France
Lisa Bouladou qui continue sa progression.
Le fan club de la Rochette, ambiance assurée!
Mariana belle 2ème sur cette course
Belle victoire pour Agnès à une semaines des worlds
Mat’ Grandjean qui réalise la surprise du weekend avec une 4ème place!
Pas de chance « encore » pour Vigé ce weekend, avec une nouvelle crevaison en finale
Le podium feminin (Bouladou / Salazar / Delest / Chappaz / Lohner)
Podium homme (Grandjean / Rogue / Pierron / Iniguez / Chapelet)