Coupe Auvergne Rhône-Alpes VTT

L’alpe, l’île aux RAYONS de soleil

Même si les festochs de musiques sont annulés, ce weekend j’ai un peu eu l’impression de voir Francis Lalane jouer de la guitare avec les rayons de nos petites roues préférées. Ça chantait le rayon & le cercle cassant encore plus fort que les cigales dans le midi du côté de l’Alpe. Après une première organisation des championnats de france l’an passé, la station de l’isère avait l’honneur d’ouvrir la saison nationale de coupe de france.

Allé on attaque jeudi soir Pat Afflatet nouvel officiel bénévole de la FFC gère le parking team et heureusement qu’il est là le Pat pour filer un coup de main ! Vendredi matin recos à pied, on entend depuis sa Savoie la voix de Steph Routin nous dire « je vous l’avais dit les mecs, ça ne valait pas le coup de venir ». On va pas te mentir même si il y’a quelques petites modifs par rapport à l’an dernier, on est toujours mi figue mi raisin sur cette piste. Le haut de la piste a été descendu d’une centaine de mètres, t’attaque donc cash dans le pierrier que l’on renommera le pierrier Amaury Pierron, ensuite t’enchaîne avec quelques beaux virages à plat sur la piste de ski, puis quelques S plus serré qu’un café italien, et là c’est l’apothéose, un saut bien à plat, une petite remontée, un gap à plat puis 1min de pré, tête dans le guidon, où il vaut mieux avoir été assidu au rab de la cantine si tu veux reprendre du temps sur tes copains fin comme des baguettes.

Vendredi soir c’est séance de brainstorming, pour trouver un nom à cette 8ème merveille du monde. Au final le renard des trajectoires Max Chanel l’emporte à l’applaudimètre avec le doux nom de la piste à herbe à vache.

Bref, aux dernières nouvelles il est « possible » que nous changions de versant l’an prochain pour la descente et ça serait tant mieux …

Point positif du weekend, depuis que la FFC recherche un partenariat avec Tissot, les essais ont démarré à l’heure et globalement tous les horaires ont été respectés ce weekend!

Côté course, y’avait un gros plateau ce weekend. Quelques étrangers ayant fait le déplacement et ça devrait être le cas sur à peu près toutes les coupes de france cette saison, étant donné que la majorité des coupes & championnats nationaux ont été annulés. Lucas Shaw, Angel Suarez de la casa de Papel avaient fait le déplacement pour donner la réplique à une belle brochette de français parmi lesquels Flo Payet, Remi Thirion, Daprela, Estaque, Loris Vergier, les 3 pierron, BC and co.

En finale un vent du sud se lève (les cigales de Francis Lalane l’ami), et va envoyer valdinguer quelques pilotes sur un saut d’arrivée qui avait déjà fait du dégât l’an dernier, mais que certains avaient jugé bon de conserver (probablement pour le spectacle …) cette année. On leur souhaite à tous un prompt rétablissement. Côté race, y’a une belle bagarre chez les féminines où en l’absence de Marine & Pompom, cela resserre les temps du top 5. C’est Mélanie Chappaz qui l’emporte devant Mariana Salazar et Estelle Charles.

On se passerait bien de mettre un carton rouge par weekend, mais le coup de faire un podium à 5 hommes et un podium à 3 femmes, j’espère sincèrement que ce n’est qu’un oubli et que celui-ci sera réparé. Mathilde Bernard & Agnès Delest méritaient ce podium!

Chez les hommes Loris qui n’avait plus participé à une coupe de france depuis 2012 l’emporte devant un surprenant Angel Suarez et Thomas la crête Estaque.

Rendez-vous à quelques encablures le weekend prochain aux 2 Alpes pour le deuxième round de coupe de france

–> Lien photo

–> Lien résultats

Thibault Daprela n’a pas pu rééditer son exploit de l’an dernier
Romain Chatanay qui se prend une belle rafale de vent sur le dernier saut, comme de nombreux autres pilotes
Matheo Grandjean qui finira 11ème junior.
Benoit Coulanges qui confirme sa très bonne forme du moment
Un beau virage à plat sur une belle piste de ski …
Et un bottom out, un de plus
Le podium homme de ce weekend (Coulanges / Suarez / Vergier / Estaque / Shaw)
Au pays des dieux du stade !
L’inoxydable ou presque Laura Lohner