Les Ménuires une finale arrosée.

Les Ménuires une finale arrosée.

Les Ménuires après plusieurs années d’absence, renouait avec la coupe de France, en organisant les finales de la coupe de france de vtt pour la descente, le Xcountry et le trial. Même si le coût d’une telle organisation est plus elevée, cela permet à la station organisatrice de mieux remplir ses restaurants et ses hébergements.

Côté descente, la piste, même si elle est belle et rapide de l’avis des pilotes, aurait pu être encore meilleure, avec une légère anticipation de la station. En effet deux semaines avant la course, sieur’ Arthus et ses collègues, sont appelés à la rescousse, pour construire une piste pour la coupe de France. Avec le peu de temps imparti, le résultat était déjà très sympa!

Le vendredi c’est jour de reco, et c’est aussi jour de fête pour Saint-Pierre, l’orage coupant net aux recos l’aprem. De ce fait l’organisation décide intelligemment de décaler la manche de placement à dimanche matin, pour permettre au plus grand monde de rouler le samedi. Manque de  pot, samedi  aprem rebelotte, et pour éviter de rayer le cuissard sur les dalles humides, les 3/4 des pilotes s’abstiendront de rouler sous le déluge, on peu les comprendre.

Dimanche matin, manche de placement, et là, oh surprise, en 2 petites heures, tout le monde a eu le temps de passer … ben oui avec 180 concurrents au départ, ça dépote. (on en reparlera dans un autre article « bilan de cette saison de coupes de france ». Côté top pilotes, ils ne sont pas nombreux à être présents, seuls Baptiste Pierron et Benoit Coulanges ayant fait le déplacement. La majorité des top guns, se reposent après Mont-Saint-Anne et avant la finale de la coupe du monde chez nous en France à la Bresse. Baptiste réalise le meilleur temps devant Dylan Levesque fraîchement arrivé chez X1 Racing, et Benoit Coulanges de chez Dorval. Ces 3 là se tiennent en à peine une seconde, on se doute que l’aprem ça risque d’être encore plus serré!

L’aprem la piste continue de sécher, et les dévers et prés qui composent le gros de ce parcours sont totalement secs. Les temps s’améliorent, Ben Coulanges bat son temps du matin de 9 secondes, et tout le monde à commencer par Claudius son manager WC, se dit que c’est la bonne! Manque de pot, Baptiste coiffe pour 4 malheureux dixièmes Benoit, et remporte haut la main cette coupe de france 2018. Chez les filles Mana Salazar l’emporte devant Fiona Ourdillé, et Laura Lohner.

–> Les photos by « photos VTT DH »

–> Les Résultats 

Benoit Cougoureux qui malheureusement a eu un peu de malchance cette année sur sa saison de coupe de france
La passerelle d’arrivée, en mode huck it to flat par un minime
Pierre Dalvet sur une des nombreuses dalles qui jalonnaient le tracé des ménuires. Avec les pneus gras c’est plus fun 🙂
Ou alors il y’avait l’option tire tout, et rappelle toi que cet hiver t’as fait du gainage 🙂

Ben Coulanges, qui après sa perf à Val Di Sole a retrouvé sa pointe de vitesse, et une belle 2ème place aux Ménuires!