Coupe Auvergne Rhône-Alpes VTT

Les tops de la coupe de france 2021

Avant de passer au calendrier 2022 que l’on connait déjà (venir en MP avec le lien western union pour une banque au congo, t’inquiètes on est pas frileux), c’est le moment de parler des top 2021

LE + REGULIER

Antoine Rogge : Pilote très discret de l’US Cagnes, Antoine a passé un cap cette année en étant d’une régularité exemplaire. Malgré un calendrier très chargé avec sa participation aux enduro world series elec’ pour Lapierre et les coupes du monde européennes, Antoine a trouvé le temps et la fraicheur pour réaliser un podium sur les 3 manches de la coupe, c’est le seul pilote à avoir réaliser cette exploit.

LE RETOUR

Charly Di Pasquale : Fort de ses 31 ans et autant d’hiver à bourlinguer dans les bars de la Tarentaise, Charly après une pause bénéfique après des années à écumer les coupes du monde à réaliser une belle saison, depuis qu’il a compris qu’on pouvait faire un run sans salir le maillot dans un rouler bouler dont il avait le secret. Une belle 3ème place au général qui vient récompenser là aussi une belle régularité

FLASH GORDON

Faut croire que le garçon se laisse perturber par bruit de la tronçonneuse. Le Jean Valentin a été obligé de faire 4 heures de route, d’aller dans un bled bien reculé des Hautes Alpes, pour que la bande du salon de la tronçonneuse bimoteur s’abstienne du déplacement et pour enfin gagner sa première coupe de France. Ce jour là même Manu Hubert dira « je t’ai vu passer dans le dernier virage, juste là tu leur as mis une seconde ». Loin de nous l’idée d’émettre le moindre doute sur l’avis du coach … le jean Val a claqué sa première coupe de France en réalisant « the run », seul Antoine finit à un peu plus de 2 secondes, le troisième étant déjà à 4 secondes!

A SURVEILLER

On ne va pas se cacher, ce n’est pas cette année qu’un Bruni ou un Vergier émergera des rangs juniors … Seul lueur d’espoir Maël Gironde qui malgré un budget restreint et l’absence de team en support a réalisé une belle saison avec plusieurs qualif en coupes du monde et une belle 4ème place scratch aux Orres.

Mais par contre en cadet il y’a des talents prometteurs. Comment ne pas s’enthousiasmer devant la saison d’Hugo Marini, qui alimentera le team rumors de la saison 2022, 8ème scratch aux Ménuires, 11ème aux Orres en étant cadet … Enfin nos pilotes AURA ne sont pas en reste, avec Kimi Viardot ou encore Nathan Pontvianne qui réalise un retour fracassant après sa blessure à Corma en prenant la 3ème place aux Orres…

M’enfin l’an prochain, on se fera tous fumer par les frères Alran qui même en prenant les échappatoires étaient à deux doigts de claquer des top 50 scratch …

ET CHEZ LES DAMES ?

Une saison très disputée chez les dames en l’absence des deux favorites Marine Cabirou & Myriam Nicole qui on ne va pas se mentir ont une sacré marge sur la concurrence nationale … 4 filles sont capables de gagner, Mathilde Bernard, Agnès Delest, Mariana Salazar & Lauryne Chappaz. Excepté Mariana les 3 autres ont tour à tour gagner une manche de qualif ou une finale.

Au final c’est Mariana Salazar qui a été la plus régulière cette année et « sauve » un peu sa saison de coupe du monde en s’imposant au général. La bonne surprise vient de Lisa Bouladou qui a réalisé de belles perfs et qui à mon avis pourrait gagner sa première coupe de france d’ici un à deux ans si elle continue sur ce niveau de progression.