Coupe Auvergne Rhône-Alpes VTT

L’interview des champions d’europe

Et oui ça ne s’arrête jamais au grand damne de Pierrot le poisson rouge qui chaque mercredi est abandonné avec quelques graines et une eau plus ou moins propre jusqu’au dimanche soir! Ce weekend direction la Slovénie et Maribor pour les championnats d’Europe.

Sur l’aire d’autoroute de Bergamo un homme aux cheveux grisonnants se demande pourquoi il a choisi le métier de conducteur de bus scolaire. Après 6h de conduite tonton Manu n’en peux plus, il peut battre n’importe qui au karaoké spécial JUL le mercredi au PMU d’Albertville. M’enfin sa ténacité sera récompensé, puisque 3 de ses poulains vont gagner le titre de champion d’Europe : Emy Grandouiller en U17, Mylann Falquet en U17 & Kimi l’américain Viardot en U19.

On démarre par le poulain, celui à qui le jean val a peut-être appris trop de trucs

C’est top d’être avec l’équipe de france toute la semaine ça aide! La piste était vraiment dingue mais pas si facile. on a eu de la pluie quasiment tous les soirs, ça séchait en journée ça commençait à mieux rouler puis rebelotte le lendemain. Lors de la qualif je m’éteins direct dans le premier devers et j’étais à 6dixièmes de la première place. Le samedi pour la finale la piste a encore bien bougé dans la journée, c’était full sec en finale, j’ai fait quelques erreurs mais j’avais sorti la grosse attaque, très content de gagner!

MYLANN FALQUET

Ensuite celle qui a la très lourde tâche de remplacer l’inoubliable Laura Peythieu au TC Concept

« Je suis super contente de mon run, la piste était technique comme j’aime. Le matin j’ai pris un beau gadin, mais le staff m’a remobilisé et j’ai pu faire une course psychologiquement libérée. Très contente d’apporter ma pierre au succès global de l’équipe de France

Emy Grandouiller

Et enfin le seul & l’unique Kimi Viardot (on se permet une remarque, on a trouvé le weekend un peu fade, l’absence de la vidéaste d’hélicoptère Nina Viardot a pesé sur ton compte insta!)

« j’avais plutôt un bon feeling avec la piste, malgré une belle boitasse dans le premier dévers, immortalisée par Manu. A la qualif, un des commissaires (âgé de tout juste 10 ans …) me sort un drapeau rouge imaginaire, personne n’était en travers, du coup re-run, et ça se passe très bien puisque je fais 2ème. Ca m’a mis confiant pour la finale, j’ai lâché les watts et il fallait au moins ça pour fumer le bouffeurs de spaghetti qui était venu limer la piste depuis une semaine!

KIMI VIARDOT
A noter la belle 3ème place de Nathan Pontvianne