Coupe Auvergne Rhône-Alpes VTT

LOUSA : COUPE DU MONDE 4 ET LE VAINQUEUR EST?

Quelle fin de saison! Avec seulement 4 manches au championnat, tout était encore très ouvert que ce soit chez les hommes ou les femmes. Sur une piste légèrement modifiée par rapport à la manche de Vendredi, il fallait être endurant pour l’emporter et pas seulement à cause de cette énorme relance, mais aussi parce que tout le monde roule depuis maintenant 5 jours à fond.


LES FEMMES


Les femmes ouvraient le bal et sauf chute ou casse mécanique le titre allait se jouer entre Marine Cabirou et Myriam Nicole. Après plusieurs blessures, c’était pour Myriam l’occasion de viser le titre et pour Marine l’occasion de se « venger » de la saison 2019 où elle est passée si près. Marine gère parfaitement la pression et remporte un magnifique titre, son premier. Cette course était aussi la dernière au niveau mondial de Tracey Hannah.


LES HOMMES


Les hommes enchainaient et on a longtemps cru qu’un outsider allait l’emporter. En effet Jamie Edmondson senior 1er année qui a l’habitude de se présenter aux enduro world series, réussi un très beau run en battant le temps des qualifications de Loic. Puis après le passage de Thibault Daprela, une belle averse s’abat sur la piste et rend le haut très glissant. Tous les pilotes perdent beaucoup de temps sur l’inter 1 et on a longtemps cru que Edmondson allait remporter sa première coupe du monde.

Le premier à se rapprocher est Troy Brosnan sûrement bien aidé par Fabien Barel qui a dû perdre une corde vocale à crier sur son poulain durant cette longue longue relance. Ensuite Aaron Gwin confirme sa forme retrouvée mais glisse dans la partie technique mercedes et perd beaucoup de temps.

LA COURSE AU GENERAL

Loris Vergier premier big gun à s’élancer pour le général de la coupe du monde ne réussit malheureusement pas un run digne de son niveau actuel. La coupe du monde ne sera donc pas pour lui!

S’en suit Matt Walker qui du haut de ses 21 ans ne connait apparemment pas la pression. Dès le départ il met un énorme appui avec une gerbe de terbe suffisante pour tes plantations du printemps, et roule à la limite mais sans jamais trop en mettre. Résultat c’est le nouveau scratch ce qui lui assure le général!


THE GOAT


Reste à savoir qui l’emportera et Greg Minnaar est un sacré client. Malheureusement il tape avec son casque l’arche de départ et son masque se met de travers. Il passe tout le premier inter à secouer sa tête pour essayer de remettre ça d’aplomb. Grâce à une belle attaque sur le bas il s’empare du scratch pour plus d’une seconde! Encore un sacré run de la légende Sud Africaine!


SUPER BRUNI


Dernier à s’élancer, Loic Super Bruni est dans un gros run. Il est légèrement derrière Minnaar puis appuie sur son bouton magique pour sûrement changer le mode de compression de ses suspensions … et réussit à battre Greg sur le pédalage. 1 dixième sépare les 2 hommes Loic l’emporte, on aurait préféré que cela ne soit pas sur la relance, mais on est tout de même heureux pour lui.

Matt Walker remporte donc ce général sans avoir remporté la moindre course mais sa régularité aura payé. C’est dûr de se dire que c’est déjà la fin de la saison, mais au moins il y’aura eu un semblant de coupe du monde dans cette année si particulière.