Manigod, il fallait du cran!

Environ 170 pilotes ont eu l’honneur, d’aller retourner de la terre fraîche des Aravis et d’aller vérifier si il n’y avait pas quelques myrtilles fraîches de planquées, fort heureusement Nicolas Constantin a réussi à ne pas salir sa belle tenue blanche.

Le tracé d’1.2 km, était court mais intense. Après avoir perdu ses pilotes internationales Cyril Briquez et Martin Dinardo, fraîchement migrés vers l’ Enduro, le club se devait de réviser le tracé. Après un brainstorming de plusieurs heures autour de quelques godets, sans résultat probant, il a été décidé d’aider les loustics en rajoutant une ou deux relances, pour le plus grand plaisir des poumons de Seb Beaudon! La deuxième partie de la piste, enchainait les virages dans la pente et la terre hyper meuble, jusqu’au dernier pré, avec un saut par dessus un camion qui pourrait sortir de la collection d’Hugues Postic, vu le magnifique intérieur cuir, option GPS trois écrans!

Dimanche Matin après un bon petit warm-up ou tous les masters sont montés avec un sèche cheveux, pour éviter que quelques gouttes de rosée matinale viennent salir leur plus belle tenue. Les minimes s’élancent et Alix Francoz, malgré un tracé comprenant plus de déviation qu’une autoroute suisse en période de travaux, claque un superbe temps, qui restera longtemps meilleur temps jusqu’au passage des meilleurs masters. Ensuite c’est la guerre, tous les locaux se battent pour le titre de champion national, ben oui, la haute savoie c’est un pays, avec son drapeau et son hymne … A ce petit jeu c’est Valentin Chatanay qui continue de se la jouer façon routier polonais, qui écrase la concurrence!

L’aprem c’est le feu, la foule est en délire, le soleil est là, la buvette tourne plein régime, y’a même les parents Arthus qui sont venus! Les enduristes donnent tout, et Eliot Baud vient battre d’un fil Val Chatanay, suivi de près par un suprenant Eliot Rossignol qui réalise un temps identique à Flo Arthus qui va comme ses genoux de mieux en mieux!

Un énorme bravo au club de Cran Gevrier, qui a réussi pour une première édition à organiser une course sans le moindre accro : tracé génial, les remontées au niveau (les plus tenaces ont fait jusqu’à 20 descentes), lots sympas, bonne météo …

–> Lien des résultats

–> Lien des photos biker38.com :

–> Lien des photos vtt dh compétition :

Vicky, première minime, et 3ème femme au scratch, une sacré perf!
Gros Nac Nac sur le saut d’arrivée pour Loris Favard du VVS!
Un des nombreux sauts du tracé
Val Chatanay qui remporte le titre de champion de Haute Savoie, et qui finit 2ème de la coupe AURA