Coupe Auvergne Rhône-Alpes VTT

Manigod world cup

En toute modestie on va parler de world cup pour décrire ce weekend, parce que tout d’abord il y’avait la présence du sélectionneur national qui a bien compris le potentiel des jeunes poulains rhônalpins, qu’il y’avait le champion de France Maxime Chanel au départ et que l’on a assisté aux premiers championnats du monde de dual slalom VAE (un dépot est en cours auprès de l’INPI pour s’assurer des droits d’auteurs pour les prochaines années).


Sea sex & sun


Samedi on se lève sous le soleil! Certains pessimistes décident quand même de mettre des mud persuadés que le soleil n’est qu’une illusion d’optique causée par la puce 5G que l’on leur a injectée récemment. Mais non les pilotes vont bien pouvoir profiter d’une piste sèche et autant dire que ça roule vite sur le sec à Manigod! Un ex-retraité de la dh qui a décidé de faire son grand retour après un hiver à manger des graines « theo ferrand » a même pu enchainer plus de 12 descentes pendant les 6 heures de recos!

Le soir c’est le dual slalom à l’américaine, les mecs ont même sortis leurs chemises léopard pour échauffer les autochtones du coin, comme si ils en avaient besoin! Le but est simple, casser la transmission de chaque VAE à la montée et finir par une glissade ou un cassage de piquet en bois pour marquer le maximum de point. Et à ce jeu là on en a des bons en AURA, Clément Faucenstier est le premier à demander à son VAE d’accélérer aussi fort que son Harley et vrille une cassette. Même Peter Sagan au sprint au tour de France nous l’avait jamais fait!

Après 3 tous l’intégralité des pilotes ont enfin compris le tracé, et on peut mettre en place notre plan diabolique. Après une journée d’essai on avait bien vu que Pierre Thevenard était dangereux pour le général. On décide donc de l’emmener tout doucement vers la finale pour doubler les doses de sirop de greandine. On est lundi et on doit vous l’avouer notre plan a merdé. L’an prochain on mettra des girafes de sirop de citron pour la finale, ça devrait le calmer notre vaillant charpentier de l’abondance! Bravo à Pierre pour cette finale face à un ex worldcuper Bastien Diligent!

Malgré une chute en finale, Pierre s’impose!

La revanche d’Evelyne


Dimanche matin, 8 degrés brouillard & crachin! Et oui les gars après la 100ème vanne reçue sur facebook à base de « dit est ce que vous avez prévu la neige cette année? » on s’est dit qu’on allait appeler Evenlyne Dheliat pour vous calmer! La piste glisse bien lors du warm-up mais l’équipe du macdo de Pontcharra refait les appuis & les appels après presque chaque passage pour garantir un tracé de qualité!

La manche du matin colle un peu mais avec la pluie annoncée l’aprem tout le monde se doit d’être à fond. Arsène Gilbert & son collègue Kimi Viardot de l’Uchav réalisent de joli temps mais seront battus par la légende de la double vasque « nico constantin » puis par Arthur Parret et enfin notre accro au sirop de grenadine Pierre Thevenard. Romain Chatanay dernier pilote en piste est aussi chaud que le paysan local et s’atomise dans les racines après le road, puis s’en remet une 10m plus loin histoire de remettre le levier de frein droit.

L’aprem ça colle encore plus et peu de pilotes améliorent, jusqu’à la belle radée qui intervient pour les 10 derniers pilotes, la piste se liquéfie ce qui permet à certains d’améliorer avant que la pluie redouble et rende la visibilité trop compliquée.

Merci à tous pour vos retours positifs ça nous a fait chaud au cœur.

Lien pour les résultats

Lien pour les photos dual

Lien pour les photos dh

Laura Peythieu 2ème du jour sur la passerelle d’arrivée
Romain Chatanay qui a mis 2 fois la cabane sur le chien pendant la manche 1
Le podium scratch (de gauche à droite) Arthur Parret / Pierre Thevenard / Nicolas Constantin
Merci à cette fine équipe
Futur sport olympique à Paris 2024 : le dual slalom vtt ae