Mérilove

Quelle belle finale pour clore  cette saison de  Coupe de France, qui est passée aussi vite que Rachel Atherton au  speedtrap de Mont Saint Anne ! Comme d’habitude  Méribel avait mis les petits plats  dans les grands pour l’organisation. Des espaces teams bien visibles à l’arrivée et au départ du cross, un ravitaillement digne de ce nom pour les pilotes, et une  piste  bijou, tracée par Sir Alex Bastien.

La piste reprenait à 90% celle de la Coupe du Monde, un ou deux piquets ayant été  déplacés  de ci  de  là. On démarre à  la sortie du réservoir d’eau, puis arrive de suite un premier choix de  trajectoire pour les pilotes sur un amas  de  rocher. On enchaine sur le road gap, quelques  relevés  où les inters sont légions, et on  rentre dans le sous-jambonbois pour des jours-nuits qui ont surpris  bon nombre  de pilotes, même  si pour
ça  on  a peut être une  explication … Apéro des  teams ??? On ne va pas citer un par un les  biberonneurs  du vendredi soir, on garde  ça pour cet hiver. Au passage on remercie la famille Chappaz pour les superbes jambons cuit à la broche!

Bref, sortie de sous-bois  on arrive sur le  stade de  slalom pour le dernier quart de piste, qui était visible en quasi-totalité  depuis l’aire d’arrivée de la  dh, et on finit  par le saut du « tire autant que t’es  con », ou chaque pilote a essayé de fissurer sa  base arrière pour  rendre  hommage à notre  zoziol national.

Marc Cabirou Meribel
Le dernier saut de la piste. Marc Cabirou Airlines en approche sur la piste 2

Avant  de parler résultat, rendons hommage au commentateur remplaçant d’ Eric Devaine occupé  sur le cross, qui  nous a annoncé  des  superbes  POLE POSITION au classement SCRACH, un vrai one man show !

Bon allé, en 3m20 et des brouettes, Baptiste Pierron, a cloué  le spectacle et confirme sa grande  forme en  Coupe de France, devant un  quintuplé  assez classique avec son  frère, Benoit Coulanges,  Romain Paulhan et Thomas Estaque. Chez les dames c’est Marine Cabirou qui l’emporte devant Mana Salazar (big-up au journaliste de  vélovert,  qui a cru  qu’elle était espagnole, on est passé à  deux doigts du conflit  politique).

Enfin coté  team, Voulvoul s’impose en  team podium teammarque, en DN1 c’est R-VTT  qui gagne  (bravo les  bodies et les  juniores boutonneuses), et Clic VTT  gagne la  DN2. Grosse perf’  de  Rhône-Alpes qui s’est  super bien  défendu, avec le Roc VTT manié  par prof pierre qui fait  2ème team marque, et intense les gets qui finit 3ème.

On espère que la saison prochaine sera tout aussi belle, on annonce quelques nouveaux noms pour héberger les Coupes de France, deux stations qui ont déjà  accueilli des  gros événements  par le  passé,  souhaiteraient renouer avec le  VTT, on vous en  dira  plus dans les prochaines semaines.

Ah oui, j’allais oublié, suite à quelques remarques, deappareil photo personnes nées avec un Minitel dans le berceau, voici un gros logo d’appareil photo, vous cliquez dessus, et bim comme par magie, les photos apparaissent. Merci à tous pour votre bonne humeur cette année sur la Coupe de France, c’était au top!

Pacome Meribel
Petite double sur le bas de la piste.
laly finale meribel
Thibault Laly qui explose son pneu à 300m de la ligne. Rageant
antoine dumont
Antoine Dumont, qui fait le spectacle
meribel raph
Plaque 69. Joie & Bonheur docteur