Mont Saint Romain, une belle réussite

Mont Saint Romain, une belle réussite

Ce weekend c’était l’occasion de dépoussiérer le vélo et pour certains de faire la première course de la saison. Après une interruption d’un an, Mont Saint Romain petite commune de Saône et Loire organisait de nouveau une course de descente. Une piste toute neuve avait été réalisée pour l’occasion. Les frères Urbaniak et les quelques bénévoles ont abattu  un travail énorme qui a surpris bon nombre de pilotes. En début de piste, on retrouvait une partie bien pensée pour les spéctateurs avec quelques sauts et une visibilité sur plus d’une dizaine de secondes de course. Ensuite on rentrait dans une partie rapide dans les bois, agrémentée de planches à sauter ou enrouler (la spécialité locale). A mi-piste environ, on arrivait sur deux beaux pierriers, qui permettaient un beau choix de trajectoires différentes, avant d’arriver sur une partie finale très aérienne mais assez plate.

Le premier saut de la piste, une bonne petite double pour se mettre dans l’ambiance

Coté  essai, après quelques petits ajustements sur les navettes, tout s’enchaîne assez bien, et les meilleurs arriveront à faire jusqu’à 8 runs d’essai entre 13h et 17h.

Bruno Rizzo de retour « on fire » après quelques saisons marquées par les blessures.

Le lendemain et à la demande générale des pilotes, un warm-up  d’une heure est proposé, bonne chose pour se réveiller après le changement d’heure un  peu brutal. Lors de la première manche un enduriste local vient s’imposer devant une belle ribambelle de pilotes qui dépassent les 300 likes sur leur page facebook athlètes (Ben Coulanges, Steve Marietta, Julien Collet, Jordan Maupas, Ambroise Red Bull Cherbourg le plat pays ou encore Antoine Dumont avec ses nouveaux bras de bûcheron).

Un des nombreux sauts de la piste fraîchement aménagée  de Mont Saint Romain.

L’aprem tout est à refaire, la manche du matin étant qu’une manche de placement, Steve kick boxing Marietta parti en 5ème position débranche son cerveau de coiffeur et vient poser un run solide en 2m05. Ce temps restera le meilleur jusqu’au passage de Ben Coulanges, qui affûté comme une lame de tracteur tondeuse au printemps claque un beau  2m02 et s’empare provisoirement du scratch. Reste notre ami enduriste qui arrive bien énervé en jetant son vélo dans tous les sens, on comprend alors que la World Cup de Mont Saint Romain ne sera pas la sienne pour cette année…

Pour la galerie photo, comme d’hab tu cliques sur l’appareil.

Kenny Fauvernier, un des nombreux fast guy du week-end.
Les nombreuses marches, spécialité locale de la piste de Mont Saint Romain
La vue depuis le Mont Saint Romain, lieu de départ de cette MSR CUP
Les résultats de la manche de l’aprem