Montgenèvre, clap de fin

MONTGENEVRE

Habituée depuis de nombreuses années à l’organisation de compétitions nationales de vtt, Montgenèvre accueillait la finale de cette coupe de France 2017

Peu de changements sur la piste qui avait accueillit les championnats de France l’an passé. Le départ se fait dans un pré, où les adeptes des fuseaux et des planches aux carres aiguisés ont fait la différence, s’en suit une partie plus lente avec des pierres mouvantes surnommée le goulet, et un finish très rapide sur des courbes à plat qui aurait mérité un petit travail pour les rendre encore plus spectaculaires pour le public.

Samedi soir, c’est le traditionnel apéro des teams … enfin de deux teams, malheureusement la tradition se perd, heureusement que les clubs Rhonalpins du Clic Vtt et de Rvtt entretiennent la flamme …

Dimanche 13h30, les hostilités démarrent. Ce sont les pilotes qu’on avait gamin en poster noir et blanc dans nos chambres qui démarrent … tu sais les légendes comme Fils Routin, enfin les Master. Au jeu du parles autant que t’es C.. euh pardon descends le plus vite possible c’est Julien Collet qui remporte la catégorie devant Romain Goulesque et Ivan Henaff.

Antoine Pierron est le premier des propilotes de la world cup à faire péter un joli 2m50 à 7 secondes du temps réalisé par son frère lors des qualifs. C’est une bonne surprise pour Antoine, qui n’avait pu rouler à 100 % lors de la manche de placement suite à un poignet douloureux. Après enquête, il s’avère qu’Antoine aurait retrouvé du mordant, en suivant les trajectoires de renard de son team manager Patrice Afflatet…

Top à la vachette … euh non top 20 au scratch = l’arrivée des girls. Alors là tu te dis que le public va exploser, qu’on va avoir des « ola » à chaque arrivée pour les encourager … bon excepté Maman Routin qui est actuellement chez son pharmacien préféré pour demander un sirop pour la gorge, les encouragements étaient quand même assez maigre. Coté résultat, c’est Marine Cabirou qui l’emporte devant Fiona Ourdillie qui revient très en forme et Agnès Delest en 3ème position. Chez les juniors c’est Mélanie Chappaz qui l’emporte et se permet même de devancer sa teammate Linda Jaeger qui rentre avec la médaille de chocolat chez les Dames, devançant de moins d’une seconde Alizée Arthus diminuée par un vilain mal de dos depuis sa chute à Lourdes.

Chez les hommes Sylvain Cougoureux avec son beau maillot de champion d’ Europe, l’emporte chez les Junior et se classe 3ème scratch. Son frère très heureux de voir passer celui à qui il servait des purées de carotte il y’a 15 ans, le félicitera d’un majeur levé lors de son passage sur la ligne :), et c’est avec plaisir que l’on retrouve la fratrie Cougoureux dans le top 5 scratch. Paulette complète le podium avec une quatrième place, et Florent Payet fait parler sa science pour l’emporter, de très bonne augure pour les worlds de Cairns en Australie.

On espère comme la majorité des pilotes, que le calendrier 2018 sera beaucoup plus fourni … des initiatives sont en cours, on croise les doigts!

Les photos c’est ICI, les classements c’est par LA

Benoit Coulanges 11ème ce weekend, qui aura à coeur de faire aussi bien à Val Di Sole cette semaine
Thomas Revenu de Cran Gevrier qui a craqué la tirelire pour le nouveau biclou
« larbey » 12 ème ce weekend après un très bel premier inter
Les fameux virages à plat au grip quasi inexistant sur le bas de la piste de Montgenevre
Ambroise Hebert qui clôture bien sa saison avec une 25ème place!
Maxence Chapelet lors de la finale qui assure le spectacle après s’être tordu dans le pré à 50 km/h.
Descendeur : être humain doté d’une intelligence supérieure qui n’hésite pas à rouler à 10 centimètres de son collègue sur une passerelle de 50 cms de large