Coupe Auvergne Rhône-Alpes VTT

MTB WINTER CUP 2 LA PLAGNE

Le variant de la Plagne (oui on part sur des variants de plus en plus locaux …) a frappé en ce dimanche matin. Indétectable au test du nuage doré, très dangereux pour les personnes de petites tailles pour cause d’asphyxie, avec un taux de reproduction du flocon exponentielle, ce nouveau variant a surpris tout le monde. Même l’équipe spécialisée de Manigod n’était pas prête à faire face! 50 centimètres de poudreuse en une nuit.

Sans peur ni crainte équipé de son masque FFP-15°C, l’équipe des frères Thovex-Heuzard décident de maintenir la course coute que coute. Après avoir délivré des tubas à toutes les personnes de moins de 1M25 au départ, Mylan Falquet on a récupéré le tien au passage 🙂 (en aucun cas je dis ça parce qu’il va me la mettre tout l’année, toute rancœur est bien évidemment fortuite), c’est l’heure du départ.

Et entre le type qui ne sait pas serré le frein d’un bobsleigh, le type qui a laissé son fuseau au vestiaire, les jean pas de cerveau chatanay et le triple vainqueur du Giro-Vuelta-Tour de France aka Theo Ferrand la start list est chargée. N’oublions pas les outsiders Lilian tractopelle & Axel Michaud !

Première victime de ce variant dont un des symptômes les plus représentatifs est la perte d’équilibre jean valentin chatanay, qui s’atomise à base d’OTB à 50km/h dans le premier mur. L’équipe d’organisation fait décoller l’hélico prise d’inquiétude. Si Val chatanay est capable de cela alors il va falloir s’attendre à une belle cascade de la part de Theo Ferrand. Mais le type a mûri, il rentre dans son pic de forme cumulé à un stage de préparation mentale avec le 27ème bataillon des chasseurs Alpin. Résultat une belle 8ème place après s’être arrêté dans le dernier bois couper une stère de bois (toujours pour sa prépa).

Le champion de bobsleigh après avoir rayé sa belle Ferrari et être rayé de toutes les compagnies d’assurance, est prudent et finira à la 6ème place.

Valentin Chatanay auteur d’une remontada incroyable après avoir reçu en express ses 2 doses de vaccin du variant finit à une improbable 3ème place. Deuxième le slalomeur de l’abondance qui finit deuxième pour 10 centimètres derrière Emilien Serpaggi. Emilien vu que tu es inconnu au bataillon, merci de nous envoyer tes photos d’enfance, une liste de tes casseroles, le numéro de tes ex, pour que l’on puisse alimenter nos articles!

Bravo aux organisateurs on espère de tout cœur que tu arriveras à organiser une course sur la 8, on est chaud bouillant!

–> Lien des photos by Scalp (merci pour les photos ci-dessous)

–> Lien des photos by Ride Race & photography (merci pour les photos ci-dessous)

On te doit des excuses Pierre! Le fuseau t’aurait fait gagner on est sûr!
La jeune pouce du team Scott-Manigod qui devrait éclore au plus haut niveau d’ici peu!
NB : le vélo le plus à droite de l’image n’est pas dans son état normal!
A fond sur la piste rouge de la Plagne
Bataille au plus haut niveau entre les consanguins de Presle
Romano Chatanay dans ses oeuvres
Pour finir en apothéose, le seul, l’unique Theo Ferrand