Coupe Auvergne Rhône-Alpes VTT

OldSchool Monday #4 L’arzelier

Col de l’Arzelier #38

Le col de l’Arzelier est une de ses petites stations familiales au Sud de Grenoble. Pendant des années, l’Arzelier a accueillit une manche de coupe Rhône-Alpes avant que celle-ci soit déplacée à Villard de Lans. L’arzelier ça a été pendant très longtemps une station dynamique pour le vtt, avec des dates d’ouverture tôt dans la saison qui assurait un succès certain. La station avait même crée un slopestyle avec quelques grands noms français mi 2010. Malheureusement le télésiège vieillissant nécessitait une restauration coûteuse. Un financement participatif avait été mis en place, la somme avait été atteinte, mais malheureusement des connards, parce qu’il n’y a pas d’autres mots, ont détruit volontairement le télésiège, condamnant l’avenir de cette petite station!

L’arzelier c’est un télésiège et deux tire fesses, donc quand on parle de station familiale on ne ment pas! Le télésiège c’était un antique deux places non débrayable bien sûr, qui devait te monter en 20 minutes au sommet de la station, le temps pour toi de prendre un coup de soleil, vu la gueule de ton bronzage début mai (on parle d’une époque avant le réchauffement climatique 🙂 ).

L’orga était gérée par les men in bike, une sacré bandes de joyeux lurons, qui comme à villard t’offrait un nain de jardin, mais surtout utilisait un chiotte comme hot seat, tu situes mieux maintenant? :p. Ah puis oui, t’avais toujours le droit à une capote avec l’inscription, on sait jamais, vu que tout le monde n’arrêtait pas de dire qu’il y’avait deux soeurs au sommet du télésiège … (le nom de la montagne 🙂 ).

La première partie était assez technique avec quelques sauts de rochers naturels, on enchaînait ensuite deux traversées sous le télésiège à toute vitesse, avant de prendre un chemin 4X4 avec un bon petit gap en fin, quelques virages dans les bois, puis des bonnes courbes dans l’herbe à 60 km/h. C’était franchement une belle piste, un peu mono traj’, mais qui regroupait toutes les difficultés, des rochers, des racines, du lent du rapide, c’était top! Les meilleurs mettaient sous les 3 minutes, et chaque année y’avait un beau plateau. Quentin Derbier, David Eme, Floriane Pugin, Esteban Deronzier, les frères Rivoire et j’en passe.

Le Hot Seat 🙂
Jey Crocombette le sympathique auvergnat sur un magnifique Orange
Floriane Pugin qui deviendra championne de france et vainqueur de coupe du monde
La vue en haut du télésiège de l’Arzelier, magnifique
Kevin Boucard dans un des virages avant le grand chemin 4X4
Luc Esmanjaud sur un nicolai à boite de vitesse
Un V10 en 26 pouces !!