Quel beau weekend de sport!

Ce weekend c’était la descente à l’honneur, 90 km/h de pointe, tout en crapaud style, le père froome nous a régalé, oups pardon je m’égare.

Non ce weekend c’était Coupe du Monde au pays de la vache milka, mégavalanche à l’ Alpe d’ Huez pour ceux qui ont trois  cœurs  et six poumons.

Coté Wolrd Cup, pour la  deuxième année lenzerheide accueillait  la coupe du monde de dh et de xc. Quelques petites modifs par rapport  à l’année précédente, mais la grande majorité de  la piste  était identique, avec un beau  pierrier dès  le départ qui a  causé  de nombreuses  chutes et quelques crevaisons.

Coté  big-up du weekend  on félicite : Tahnee Seagrave, Danny Hart,  Florent Payet.

Tahnee régale d’un run super propre, et reprends même une  seconde  à Rachel sur le  bas du parcours. Scenario presque inespéré  où Rachel voit « enfin »  la  concurrence pointer  le bout de son nez. Beau retour de pompom en coupe  du monde avec une troisième place à son  actif.

Coté mec, la course a été palpitante jusqu’au bout, sur une piste rendue très  glissante  avec la poussière. Aaron Gwin, vient établir un  temps  de  référence après avoir goutté la terre suisse le vendredi lors des  qualifs. Remi Mitch Thirion, se rapproche du temps de référence, mais Gwin reste serein sur le hot seat. Greg Minaar sort un run fluide comme à  son habitude, mais il en fallait plus pour déloger l’américain. Puis vint le vainqueur des  qualifs’  Danny Hart, nous envoie un run agressif au possible tout en restant sur le vélo et c’est dans  la partie basse, qu’il crucifie les espoirs d’ Aaron. Tout le monde est surpris, mais c’est tellement mérité pour l’anglais  qui est passé  tant de  fois proche de ce graal depuis son titre à Champéry.

Coté Rhônalpin, Sylvain  Cougoureux fait 4ème, Ben Coulanges crève en qualif, Flora 3ème junior, Mélanie Chappaz 4ème, Laura.L 13ème, Quentin Chanu 64.

Les photos de notre géant vert : julien tchouk tv en cliquant  sur la photo  de  Chanu’UCI Suisse

Coté des enduristes, c’était la célèbre mégavalanche, plus de 20  ans  plus tard la magie opère toujours. Gros plateau encore cette année,  avec la présence pour la première  fois sur l’épreuve de CG, qui est toujours un  bon vecteur de com’ pour chaque organisateur. Coté course, le glacier reste un  juge  de  paix, et avec les fortes  températures des derniers  jours, la fin s’est faite façon cyclocross. Au final c’est Rémy Absalon qui l’emporte  pour la 4ème fois devant Damien Oton.